Savoir-faire

De la vigne…

Le travail de la terre est la base de notre métier. Nous travaillons de manière traditionnelle afin de laisser nos terroirs s’exprimer. Nous recherchons le meilleur équilibre entre le sol, la plante et l’Homme. Cet équilibre s’obtient grâce à l’observation et à une connaissance pointue de notre métier. Nous ne sommes pas infaillibles mais faisons tout notre possible pour que la vigne s’épanouisse sur nos coteaux du Mâconnais.

 

La vigne a un cycle annuel rythmée par les 4 saisons.

 

Tout commence en hiver :

  • Une taille Guyot toujours manuelle.
  • C’est aussi l’occasion de faire les apports au sol.

Ces apports sont réfléchis en fonction de l’historique de la parcelle ou d’analyses en laboratoire. Ils se font en grande majorité avec des fumiers de vaches issus d’élevages locaux.

 

Le printemps :

A cheval entre la fin de la taille et les premières pousses de la vigne, c’est l’occasion de faire les entretiens de tous les jours :

  • Changements des piquets cassés et des plants de vignes.
  • Passage de la sous-soleuse pour faire descendre les racines.
  • C’est aussi le moment de faire de nouvelles plantations, de préparer les sols et les greffes.

Tout cela sous le spectre du gel qui peut revenir tant que les « Saints de Glace » ne sont pas passées.

 

L’été :

  • La végétation pousse, la fleur terminée, les fruits profitent et gagnent en maturité tous les jours jusqu’en Septembre.
  • Nous griffons l’ensemble des plantations pour permettre l’épanouissement des racines.
  • Les vignes en production sont enherbées sur le rang pour maîtriser la vigueur.

 

L’automne :

  • La maturité est contrôlée régulièrement pour pouvoir récolter le fruit le plus équilibré possible.
  • Les vendanges sont la récolte d’un an de travail. Elles se déroulent entre 10 et 20 jours. Chaque millésime est différent, il dépend du climat, du vigneron et du terroir.

 

D’autres étapes s’en suivent mais en cave.

 

… au vin !

 

L’Automne 

Lors des vendanges, après les récoltes à la machine ou à la main, la réception des raisins rouges et blancs est différente.

 

Pour les blancs :

  • Dès réception de la vendange, les raisins sont directement envoyés dans le pressoir pneumatique. Nos pressoirs sont composés de membranes permettant de compresser les raisins. Ce pressurage dure environ 3 heures. A la suite de cela, les jus sont directement envoyés dans nos cuves en inox.
  • Pendant 24 heures, les jus sont gardés au froid dans les cuves afin que les parties solides descendent, ce qui permet de « débourber ». Ensuite nous « tirons au clair » les jus. Nos plus belles cuvées sont alors envoyées en fûts de chêne dans la cave voûtée.
  • C’est à partir de cette étape que la « fermentation alcoolique » commence : Le sucre se transforme en alcool et les arômes se dévoilent…

 

Pour les rouges :

  • Dès réception de la vendange, les raisins sont directement envoyés sur une table de tri. Nous les trions afin de sélectionner principalement les raisins à maturité.
  • Ils sont ensuite envoyés dans des cuves en inox pour l’étape de « macération », pendant 10 à 15 jours. La macération permet aux jus de s’imprégner des couleurs et des tanins. Puis, l’étape de « fermentation » commence.
  • La vendange est envoyée au pressoir. Le vin qui s’en écoule est alors envoyé en cuve ou en fûts de chêne.

 

L’Hiver

A cette saison, une deuxième fermentation naturelle s’enclenche, c’est la « fermentation malo-lactique ». C’est aussi la saison pour laisser le froid entrer dans nos chais afin de stabiliser les vins.

 

Le Printemps 

Nous laissons le temps au vin … !
Nous sommes attentifs à chaque arôme qu’offrent nos vins. Ainsi, nous pouvons exprimer leurs caractéristiques et leurs valeurs au plus juste. Nous prenons le temps d’observer, de déguster et d’analyser nos vins afin de produire des assemblages harmonieux.

 

L’Été

C’est la saison des concrétisations pour le vigneron, il faut : « Soutirer » les vins et la « Mise en bouteille » s’en suit.

De plus, c’est à cette saison qu’il faut préparer et envisager les prochaines récoltes. Le nettoyage des cuves et fûts est une tâche obligatoire pour pouvoir accueillir dans les meilleurs conditions le prochain millésime.

 

Puis une nouvelle année commence, le cycle des saisons, de la vigne et du vigneron reprend.